Organiser sa vie : 10 conseils pour commencer dès aujourd’hui
 10 conseils pour mieux organiser sa vie et simplifier son emploi du temps

Organiser sa vie est un challenge qu'il convient de se lancer au moins une fois au cours de cette année. En particulier si l’on se sent dépassé par le quotidien. Être efficace tous les jours est pourtant très simple à condition de prendre du temps pour soi et de mettre en place une vraie organisation personnelle. Découvrez donc 10 astuces pour commencer dès aujourd'hui à devenir plus productif et à être moins stressé dans la gestion de votre temps.

1. Prendre conscience du fait qu'on va changer de vie

Ressentir le besoin d'organiser sa vie est souvent le signe qu'on s'est laissé débordé par certaines tâches du quotidien. Vous souffrez sûrement comme beaucoup du syndrome de charge mentale et le simple fait de consacrer un peu de temps à faire le tri et mettre en place une bonne organisation personnelle sera bien sûr indispensable. Mais ça reste loin d'être suffisant.

Avant de s'interroger sur la manière dont on pourrait organiser sa vie et son temps, il faut d’abord se rendre compte que l’on va opérer de grands changements dans notre vie de tous les jours. C'est un engagement que l’on prend envers soi-même afin d'être certain que cette nouvelle organisation soit bénéfique. Vous allez devoir prendre de nouvelles habitudes pour repartir sur de bonnes bases, et tenir alors vos bonnes résolutions ne sera qu’une simple formalité !

2. Apprendre à vaincre la procrastination

Certaines tâches quotidiennes sont tellement rébarbatives qu'on peut très facilement être tenté de relâcher ses efforts et mettre ses bonnes intentions au placard, simplement parce qu'on ne parvient pas à se motiver sur le long terme. Vaincre la procrastination est une problématique à laquelle nous sommes tous confrontés, et avoir la force de ne pas remettre au lendemain demande du courage ! Il va pourtant falloir sortir de votre zone de confort et faire l'effort de prioriser un maximum pour ne pas se laisser tenter par cette envie puissante de ne rien faire.

 

3. Se lever, puis faire une liste des tâches tous les matins

Prônés par un grand nombre d’entrepreneurs à succès (que l’on peut retrouver dans le livre la 25ème heure) , l'un de vos premiers réflexes dès le réveil  est de faire le point sur les choses importantes que vous avez à faire dans la journée. Commencez toujours votre liste par les actions primordiales, celles que vous ne pouvez pas reporter. Soyez également cohérent avec vous-même. Ça n'a aucun sens de rédiger une To-do list interminable dont vous ne verrez jamais la fin... Simplement car vous n’aurez pas le temps de tout faire.

 

4. Apprendre à gérer son temps pour organiser sa vie

Une bonne gestion du temps est souvent la preuve d'une organisation personnelle cohérente et précise. En parvenant à anticiper ce que vous faites chaque jour (par exemple avec un emploi du temps) ... Vous pourrez prendre du recul sur votre programme de la semaine ou encore du mois. De cette manière, organiser vos journées sera bien plus logique. Vous aurez donc une meilleure vision du temps libre dont vous disposez.

5. Mettre en place un vrai plan d'action pour vos projets

Votre vie personnelle a autant d'importance que votre vie professionnelle. Mais pour pouvoir marier harmonieusement ces deux univers, une bonne organisation devra être mise en place. Et sachez qu'il en va de même pour vos projets personnels. Si vous avez des objectifs en tête, transformez-les en plans d’action préci. Non seulement, vous aurez le sentiment de vous rapprocher du but... Mais en plus vous serez bien plus motivé à les réaliser.

6. Savoir se distraire et prendre du temps pour soi

Etre productif est bon pour le moral et peut vite devenir addictif, quand on réalise à quel point on peut s'épanouir simplement en faisant l'effort d'organiser sa vie... Enthousiaste te motivé on en oublierait presque de prendre du temps pour soi. Ce manque de temps que l’on s’accorde conduit à déprimer, à abandonner parfois ses efforts sur la longueur... Ou pire : À vivre un burn-out. L'intérêt final de la mise en place de votre nouvelle organisation est de pouvoir mieux gérer votre temps. Et donc, de profiter davantage de vos instants de détente. Apprenez à vous détendre, à profiter du moment présent... Et surtout, ne vous sentez pas coupable de vous être accordé une pause.

 

7. Prendre le temps de faire le point

Dans l'enthousiasme, vous risquez de ne pas consacrer une seule minute à faire le point sur votre situation. C'est une erreur qui pourrait être préjudiciable pour la suite. Si par exemple, c’est une surcharge de travail qui nous pousse à se demander comment organiser sa vie, alors c'est le signe qu'un bilan est nécessaire. Il faut comprendre quels sont les causes de ce stress et comment la situation a dégénéré, et nous faisant perdre le contrôle. Identifiez la source de votre désorganisation et bannissez-la de votre nouvelle vie ! Sinon, le même schéma se reproduira éternellement et vous finirez par vous décourager, à force de ne pas réussir à mettre de l'ordre dans votre vie.

 

8. Oser se simplifier la vie pour mieux organiser son temps

Par habitude, on a tendance à se surcharger de tâches qu'on pourrait réduire ou déléguer. Si quelque chose vous fait gagner du temps, alors n'hésitez pas à en profiter. Posez-vous les bonnes questions et repérez les améliorations éventuelles qui pourraient vous faciliter la vie et vous faire économiser un peu d'énergie ou quelques minutes pour consacrer ces moments à d'autres projets plus urgents, par exemple en utilisant des to-do list originales et très efficaces.

 

9. Rester dans le bon état d'esprit en cas d'imprévus

Les imprévus sont inévitables... Et ils peuvent vraiment être très stressants ! Surtout quand on a planifié toute sa semaine au millimètre près. N'oubliez pas que vous serez forcément dérangé par des événements inattendus surnommés « imprévus » que la vie sèmera sur votre chemin... Parfois, ils peuvent s'avérer être de très belles surprises ! Ce n'est pas une raison pour paniquer. Laissez-vous une marge d'erreur et soyez bienveillant avec vous-mêmes. Il est impossible d'avoir un planning parfait et il n’est pas nécessaire qu’il le soit pour être très efficace

9. Utiliser un support papier pour désencombrer son esprit

Un agenda papier ou un carnet de bord sera bien plus efficace qu'une application sur smartphone. Ainsi, le simple fait d'écrire vos préoccupations sur du papier vous aidera à vous en délivrer, et à prendre du recul sur vos causes de stress. Nous vous recommandons donc de commencer par noter dans un carnet un maximum de choses pour commencer à mieux d'organiser votre vie. Pour vous aider à mettre en place une feuille de route ultra efficace pour atteindre vos objectifs professionnel et personnel, le carnet de projets accompagné de ses méthodes d’organisation sera donc ultra-efficace. Vous pouvez en savoir plus en cliquant ici.

10. Utiliser un support papier pour désencombrer son esprit

Un agenda papier sera toujours plus parlant qu'une application sur smartphone. Le simple fait d'écrire vos préoccupations sur du papier vous aidera à vous en délivrer. C'est pourquoi il est si conseillé de s'armer d’un stylo pour noter un maximum de choses quand on décide d'organiser sa vie. D'ailleurs, si ça vous intéresse, nous proposons justement un carnet prêt à remplir pour vous aider pas à pas à y arriver. N'hésitez donc pas à jeter un coup d'œil à la boutique pour en savoir plus !

 
Comment pratiquer la visualisation pour atteindre ses objectifs ?
Création-Mood-board.jpg

 

Entre la crise de foie imminente et une rentrée sur les chapeaux de roue, je n’ai même pas eu le temps de me livrer à mon activité favorite de janvier. 

Il ne s’agit pas de réfléchir à ce que pourraient être mes bonnes résolutions(j’en ai encore quelques-unes de 2012 en stock !) ni de remplir consciencieusement mon 3e carnet de projets avec mes futurs objectifs ! Ma priorité de fin de semaine est de dessiner mon année 2018 !

Il est temps de saisir la grande pile de magazines qui attend depuis un an derrière mon bureau et d’aller m’asseoir dans ma chambre pendant quelques heures. Là, je commencerai à feuilleter, trier, déchirer, puis me laisserai porter par les images pour dessiner mon avenir  !

Je me rappelle très bien de ce moment en janvier dernier. J’hésitais encore entre différentes orientations professionnelles : allais-je « seulement » (sic !) créer ma marque, ou me diriger également vers la décoration intérieure, comme cela semblait indiqué après cette formation que j’ai suivie pendant quelques mois ? Je me souviens de cette confusion quand, après avoir collecté quelques visuels représentant cette nouvelle orientation, je me demandais s’il était obligatoire de leur donner une place sur le « dream-board » que j’étais en train de préparer.

L’un des cours suivis au cours de cette formation, justement, s’est avéré réellement passionnant. Nous devions confectionner une planche d’inspiration. Nous n’avions pas le droit d’utiliser google et ses mots clés bien ciblés et encore moins Pinterest. Il nous fallait trouver dans des magazines, déjà largement déchirés par d’anciens élèves, ce qui illustrerait le mieux la thématique imposée. 

 

Pour cela, on nous demanda de suivre un processus plutôt inattendu. Nous devions commencer par :

⁃ prendre le temps de respirer.

⁃ feuilleter et encore feuilleter des magazines, sans but particulier.

⁃ attendre un bon moment avant de déchirer quoi que ce soit.

Et finalement, faire des choix sans tenter de comprendre pourquoi cette photo plutôt qu’une autre ! 

Ce fut, pour certains élèves, un exercice totalement déroutant ! 

Ce fut un des plus chouettes moments créatifs de mon année ! 
C’est donc en utilisant cette méthode que je confectionnai avec la plus grande minutie le tableau de mon année 2017. Certaines images qui paraissaient n’avoir aucun sens de prime abord finissaient par se retrouver en haut de la pile de photographies après plusieurs tris. Pourtant, aussitôt que je m’éloignais des consignes de « lâcher prise », certains choix rationnels revenaient en force, tant ils semblaient correspondre à une ligne tracée d’avance ! 

Ce tableau est resté devant mes yeux pendant un an. Chacune des images m’a porté pendant de nombreux moments, à l’exception de l’unique visuel que j’avais inclus sans conviction ! J’ai l’impression que le chemin parcouru ressemble bien à toutes ces bribes de phrases et ces collages épars, eux qui me paraissaient pourtant si abstraits au départ. 

Ce board a probablement favorisé certains choix, ancré quelques croyances, et m’a donné pas mal d’optimisme et de motivation, quand cela s’est avéré nécessaire.

Comme une photo qui commence à jaunir, il me rappelle de bons souvenirs, mais m’inspire beaucoup moins. J’ai hâte de me retrouver seule dans ma chambre, au milieu de nouvelles images, et d’attendre qu’elles veuillent bien me dire de quoi mon année 2018 sera faite !

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest ! 

 Techniques et astuces pour visualiser ses objectifs et réaliser ses rêves
 
5 actions concrètes pour faire aboutir tous vos projets !

Il arrive qu'à peine un rêve énoncé, on déclenche immédiatement un mécanisme d'auto-sabotage par peur de ne pas réussir. Pourtant, il est tout à fait possible que vous puissiez aller au bout de vos objectifs avec un peu de méthode et en suivant les 5 conseils qui suivent.

1. Faire le tri et s’entourer d’une solide équipe de supporters. 

Éliminer tous les sceptiques de votre carnet d’adresses c’est probablement le meilleur conseil à retenir. Comment voulez-vous avoir confiance dans votre capacité à réussir si à chaque fois que vous parlez de vos projets à votre entourage, vous notez des froncements de sourcils et l’on vous conseille plutôt de ne pas bouger un orteil. Leur réaction peut découler de deux choses : soit votre projet est totalement farfelu, soit vous êtes entouré de gros trouillards qui eux-mêmes n’osent rien entreprendre et vous envoient des signaux pour vous saper toute envie de réussir.


+ ACTION : faites une liste comprenant votre comité de soutien et rayez les autres de votre cercle intime, le temps d’avancer sereinement et de leur prouver ensuite que vous aviez raison.

 

2. Mettez vos rêves par écrit.


Il est prouvé que mettre par écrit ses volontés nous permet de les mener à leur terme plus facilement. Formuler clairement ses nouveaux challenges et prendre le temps de les noter, ça marche. En faisant ceci, vous prendrez un engagement envers vous-mêmes, difficile ensuite de reculer quand il reste des traces écrites !

+ ACTION . Une des méthodes d’écriture les plus efficaces est de raconter sa journée idéale une fois que vous aurez réalisé vos rêves. Vous verrez ce n’est pas si simple, mais cela va vous éclaircir les idées. Cette méthode est d’ailleurs la première du carnet de projets 23heures59 et ce n’est pas pour rien !
 

3. Commencez par de petits projets pour vous donner confiance.


Souvent, on abandonne vite, car on a vu trop grand. Faire du sport 5 fois par semaine, monter sa boite en un mois, c’est certes attrayant mais peu réaliste. Pourquoi ne pas commencer de manière plus modeste en mettant en place une feuille de route précise qui nous amènera à progresser semaines après semaines.

+ ACTION : Notez une priorité à accomplir par jour pendant une semaine en n’y dérogeant pas. Constatez vos réussites en fin de semaine et mettez vous une bonne note ! Si vous n'avez pas réussi à vous tenir à cette to-do, recommencez à réfléchir à ce que vous souhaitez vraiment. Par exemple en téléchargeant ces 5 listes qui pourront vous aider à y voir plus clair.

 

4. Se fixer 3 objectifs mensuels

que vous décomposerez ensuite en sous-objectifs hebdomadaires puis quotidiens .
Sans plan d’action et feuille de route, malheureusement vous risquez de ne pas aller bien loin. Il va donc falloir procéder par étapes : un pas après l’autre. On passe beaucoup de temps à projeter des buts lointains et trop  vastes, ce qui est démotivant, car le résultat se fait attendre. On peut déjà commencer par poser de petits jalons plus facilement atteignables. 


+ ACTION : S’inspirer de la méthode des smart goals pour se fixer vos objectifs.


5. S’inspirer des autres.

 Lisez des livres sur la réussite, allez à des conférences chez Mona ou trouvez des réseaux où se regroupent des gens qui ont les mêmes envies que vous. Internet regorge de TEDX plus intéressants les uns que les autres sur tous les sujets du monde.
A plusieurs on est plus forts ! 


+ ACTION : Trouvez-vous partenaire qui a les mêmes désirs de changement que vous au même moment.et motivez-vous ensemble !

 
Alors c'est comment chez Mona by MY Little Paris ?

Chez Mona le tout nouvel espace de co-working réservé aux femmes et crée par My Little Paris, les filles sont jolies, ont le sourire aux lèvres, fourmillent de projets, pianotent sur des macbook dans des canapés confortables, sortent leur iPhone ou leur hybride pour faire une photo des lieux. Chez Mona on déjeune des toasts aux avocats… Tout est « instagramable » ! 😉

Mona-Mylittleparis.png


Chez Mona on aime le rose, le velours, on entend le percolateur qui sonne l’heure d’une pause café méritée et on revient s’asseoir en empruntant au passage un livre sélectionné par la poudre
Chez Mona on vient à deux pour se donner le courage d’entreprendre ou l’on se pose seule et silencieuse, affairée sur un planning qui n’en finit pas de dérouler des envies de changements.
A midi, on assiste à des conférences de crowdfunding avec Ulule on écoute celles qui sont sur la dernière ligne droite leur campagne déjà réussie comme Celeste Paris. .


Beaucoup remercie en sortant pour ce moment avant de retourner à leur quotidien, certaines ressortent peut-être avec l’envie de sauter le pas ou pas, mais sûrement avec la conviction que c’est jouable et que l’on peut oser tout envoyer balader pour construire une nouvelle histoire professionnelle, une nouvelle page de vie. Chez Mona, les filles devraient avoir un carnet de projets !


En quittant les lieux, je croise le seul homme qui a franchi le pas de la porte. Il regarde ses pieds…cela me semble déjà le signe imperceptible du changement ...

Pour être tenu au courant des conférences, inscrivez-vous à la newsletter de Mona  les places sont prises d'assaut. Le lieu reste ouvert jusqu'en décembre. 
Il y a aussi une interview très interréssante à lire de Fanny Pechiodat sur Challenge


Avis

Déco *** / Ambiance de travail : ultra studieuse, à mon avis assez difficile d'entamer une conversation / Worskhop : *** agréable et en petit comité donc on peut poser des questions,  les places ont été réservées en 10 mns / Restauration-café : ***

 
Comment prendre de bonnes décisions et n'avoir aucun regret ?

Chaque jour, nous sommes confrontés à des dizaines de décisions à prendre. Souvent minimes et sans grande répercussion, il n'en demeure pas moins que dès qu'il s'agit de carrière professionnelle, de déménagement ou de séparation, nous sommes désemparés. Faut-il se fier à notre intuition, faire des tableaux "avantages/inconvénients", seulement nous écouter ou prendre conseils auprès de nos amis ?

Voici  quelques points clés pour éviter d'être plein de regret une fois le choix effectué.

comment-prendre-les-bonnes-decisions

Visualiser le futur.

Imaginez votre vie dans le moindre détail dans le nouvel appartement que vous souhaiteriez acheter par exemple. Attention, il n'est pas question d'écrire un conte de fées, mais bien de tenir compte des inconvénients que vous avez notés comme le temps de transport qui rallonge de 1heure 30 votre trajet "maison-bureau" ou la minuscule chambre sans possibilité de rangement. Si vous arrivez à intégrer cela dans votre "futur idéal" en trouvant même des astuces pour contourner ses problèmes, c'est bon signe !

Définir ses objectifs personnels

Souvent, un changement réussi ne correspond pas à une logique ou à des arguments rationnels. "Quelle vie ai-je envie de mener " ? "Que souhaitez-vous accomplir dans les prochaines années" ? Il est important de prendre le temps de répondre à ces questions, car ensuite, toutes les décisions à prendre couleront de source. D'ailleurs, le carnet de projets est un compagnon de choix pour vous aider à faire le tri dans toutes vos envies.

- Prendre une décision...

Mais pas dans 2 ans ! Passer des heures à peser le pour et le contre, en comparant toutes les options possibles est totalement anxiogène et cela pourrait vous faire prendre une mauvaise décision.

- Écouter son corps

Boule dans la gorge, mal de dos, êtes-vous sûr que la promotion alléchante que l'on est en train de vous proposer est bien dans vos valeurs ou correspond à votre envie profonde de changement de vie ? Dans le livre "Hapiness", Michael Hagerty, psychologue et professeur émérite en Californie dit que nous persistons à ignorer notre état affectif pour atteindre nos objectifs extérieurs. Nous risquons alors de connaitre des succès vains, un stress chronique et une vie insatisfaite. Trouver des méthodes inspirantes pour être plus calme et vous rapprocher de la vie que vous souhaitez mener.

- Noter que les premières impressions sont souvent les bonnes

Laissez votre inconscient vous montrer la direction : les premières pensées que vous avez au réveil quand vous êtes encore dans un demi-sommeil tout comme les rêves sont des précieux alliés. Faites aussi attention à votre vocabulaire "si vous ne le sentez pas", ou que "Ca vous gonfle", vous devriez peut-être revenir sur vos choix, non ?

- Demander conseil, mais décider seul

Souvent, les gens ont une opinion bien tranchée sur les décisions que vous devriez prendre. Parfois, c'est de bon augure car ils peuvent vous donner un coup de pouce ou un coup de pied aux fesses pour vous aider à passer le cap, mais il arrive qu'ils vous empêchent de sauter le pas, avec des pensées sous-jacentes pas toujours nobles (jalousie, peur....). Alors, ce n'est pas parce que les autres n'osent pas, que vous devez faire de même.

- Que feraient les autres ?

Comme le dit Daeyeol Lee, dans cet article sur les choix que nous faisons, dans le Huffington post,  "Dans certains cas, il peut être utile de prendre ses distances par-rapport au problème auquel on fait face. Par exemple, on peut essayer d'imaginer ce que nos parents ou une personne que l'on respecte ferait face à un tel problème. Le cerveau est plus enclin à utiliser une stratégie irrationnelle quand le résultat est perçu comme étant immédiat et potentiellement menaçant, et l'on a tendance à prendre de meilleures décisions quand les problèmes semblent être ceux de quelqu'un d'autre."

- Voir à long terme.

Dans certains cas, on prend de mauvaises décisions parce que l'on se concentre sur les conséquences à court terme de nos choix, plutôt que sur celles à long terme. Par exemple, si votre conjoint vous rase ce soir, ce n'est pas pour autant que le plaquer pour se retrouver seul pendant de longs mois et en contrat intermittent sur Tinder est la bonne solution.


- Ne rien regretter
Inutile de refaire le scénario chaque jour, vous avez pris une décision et c’est forcément la bonne, car vous y avez réfléchi à cela et vous vous êtes écouté, donc pas la peine de refaire le match tous les soirs.

 


 

 

L'angoisse de la TO-DO-LIST vierge
carnet_de_projets_planing_hebdo

Quelquefois quand je n'arrive pas à être la reine de l'organisation, j'ai trouvé je parade pour me donner bonne conscience, je note ce que j'ai fait à la fin de la journée voire même trois jours plus tard pour déculpabiliser devant les pages de mon agenda vierges de toutes actions.

SI j’en crois les gourous en tout genre, ce n’est pas du tout ce qu'il faudrait faire…Pourtant ce qui motive ces petits arrangements à combler ce vide qui me parait parfois immense dans mon emploi du temps, c’est la négation de toutes les mini-actions quotidiennes qui semblent peu dignes d’intérêt pour l’exigeante que je suis. 

 Pourquoi noter dans sa TODOLIST : banque / rdv coiffeur / payer la cantine / faire sa compta / apprendre à utiliser Convertit / trouver un fournisseur, me semble si dénuer d’intérêt alors qu’il s’agit bien d’actions chronophage qui une fois maîtrisées me laisseront finalement beaucoup de temps pour passer à des choses qui me semblent tellement plus valorisantes. Parfois, on aimerait planifier des think-tank / un shooting produit ou un déjeuner avec Adriana… mais ce serait occulter totalement ce que peut-être parfois notre quotidien.

Alors depuis quelque temps, je revalorise mes actions quotidiennes, sans les dénigrer, car je sais que c’est en avançant pas à pas que l’on mène parfaitement ses projets.

A rêver trop grand, trop loin on fini souvent par aller nulle part, non ?

 

10 façons de rebondir face à la concurrence

Vous souhaitez en savoir plus sur le carnet de projets c'est ici

Cette semaine, j’avais envie de vous parler de projets professionnels et d’entrepreneuriat au féminin et, surtout, des 10 leçons que j’ai retirées de mon lancement de marque, laquelle a d’ailleurs bien failli ne jamais voir le jourLe jour justement où j'ai découvert, que la concurrence venait de lancer elle aussi un carnet de méthodologies pour aller au bout de ses objectifs.

 

Après 24 heures de réflexion, j'ai tout de même décidé de lancer mes pré-commandes et avec le recul et le succès du carnet de projets, voici ce que j’ai finalement appris de cette expérience, et quels mécanismes j’ai dû activer pour retrousser mes manches. C’est cela qui pourra peut-être vous servir si vous hésitez encore à montrer ce dont vous êtes capable et à porter les projets qui se bousculent dans vos tiroirs sans trouver la sortie.

Evitez de parler de plagiat quand il n’existe pas

non, on ne vous a pas volé votre idée, vous avez eu juste la même que quelqu'un d'autre et au même moment. Pour ma part, je me suis posé ces questions : étions-nous bien les seuls ? Le resterions-nous encore longtemps ? La réponse est évidemment non ! Ce jeune homme et moi, avions décidé d’offrir au plus grand nombre le résultat de notre expérience, de nos lectures, dans un carnet qui nous avait été inspiré par les « life planner » anglo-saxons. Nous étions influencés par cette même énergie du « Faire plutôt que dire ». Au même titre qu’il est toujours surprenant de voir plusieurs stylistes sortir des collections avec un grand nombre de points communs sans pour autant avoir passé leurs soirées ensemble, concevoir un carnet de méthodologies pour se dépasser est bel et bien dans l’air du temps, et ce n’est que le début !



Ecoutez les conseils d'Elisabeth Gilbert

 dans "comme par magie", elle explique que les idées nous sont « envoyées » et que si nous n’en faisons rien, elles se tournent vers d’autres personnes, plus aptes à les saisir. A méditer quand on se livre à la procrastination.


• Sachez tirer profit de la concurrence quand elle passe avant vous.

 Certes, quelqu’un a eu le mauvais goût de sortir le même type de produit que le vôtre. Mais n’est-ce pas en réalité un mal pour un bien, n’y-a-t-il pas quelque enseignement à tirer de cela ? Allez voir le site de la marque, le storytelling mis en place, étudiez les prix des produits, traquez les petits détails et les bonnes idées, mais surtout n'oubliez pas de faire mieux !
 


• Démarquez-vous des autres

Vous êtes une femme ou alors vous êtes jeune ou, au contraire, plus mature et riche d’expériences, vous avez une personnalité originale, vous avez de l'humour, ou une plume. Profitez-en pour mettre en avant votre personnalité. Il y a fort à parier que vous n’allez pas vous vendre de la même manière ni avec le même discours. Vous ne toucherez donc pas la même clientèle et il y a bien de la place pour deux, voire plus. 

 

• Boostez votre créativité

Évidemment, en voyant ce carnet à la couverture si proche de la mienne, je n’avais qu’une solution : tout modifier et très très vite! Et savez-vous ce qui est arrivé ? Nous avons ajouté des détails, fait des choix de couleurs différents, avons misé sur encore plus de qualité, le façonnage, pour obtenir un objet unique, différent et tellement élégant, et c’est ça que les personnes qui l’ont acheté voient en premier. 
 

• Arrêtez d’hésiter et foncez, sous peine de vous faire coiffer au poteau.

 Combien de fois ai-je tergiversé entre les devis de fabrication, le nombre d’exemplaires à commander ? Probablement bien plus que mon « concurrent » qui a opté pour une démarche différente en faisant appel au crowdfunding et donc en n'investissant pas d’argent. Évidemment, j’avais eu moi aussi cette idée, mais ce n’était pas ma stratégie de lancement. Comme me le confiait une coach en marketing, il y a une différence de taille entre les hommes et les femmes : les femmes hésitent à se lancer souvent à cause d'histoires d’argent et d’investissement. Ne pas aller voir son banquier ou demander de la love money est encore très commun. Même si les lignes bougent, je suis persuadée que nous avons encore beaucoup à faire dans ce domaine



• L’électrochoc mène à la décision :

 Après m’être lamentée quelques heures sur mon sort, il ne me restait que deux solutions : soit abandonner une bonne fois pour toutes (comme pour mes projets précédents que j’ai laissé tomber pour les avoir vu aboutir ailleurs, par la main de concurrents sans doute plus audacieux), soit lancer très vite les précommandes pour ne pas me faire taxer de plagiat, ou que l’on me compare à d’autres. Vu le travail que j’avais déjà effectué pour mon carnet de projets, il ne viendrait à l’idée de personne que j’avais pu faire cela en 48 heures ! J’ai donc décidé d’être prête à vendre en un week-end !
 

• GO GO GO ! 

En fait, je n’ai pas réfléchi longtemps, car sans m’en rendre compte tout était prêt dans ma tête depuis longtemps, il n’y avait plus qu’à appuyer sur un bouton. Pourquoi donc cela avait-il pris tant de temps ?
 

• Entourez-vous d’hommes quand vous n’arrivez pas à vous lancer. 

Avant cet épisode, deux autres hommes de mon entourage m’ont clairement signifié qu’ils pensaient que mon projet ne sortirait jamais. Que je pouvais fermer mon compte Instagram, arrêter mon site et passer à autre chose. Bien entendu, cela m’avait exaspérée et piquée au vif. Mais, en tout état de cause, cela a sûrement préparé le terrain pour me booster le jour où la concurrence a pointé le bout de son nez



• Montrez tout ce que vous faites, même quand ce n’est pas prêt

Je n’ai pas regretté d’avoir posté depuis des mois des ébauches de mes produits, toutes les coulisses de la création. Qui pourrait ensuite me parler de copie ? Même si cela n’arrivera jamais, le fait que ces « preuves » existent m’a ôté de la tête toute crainte que l’on puisse un jour me le reprocher. De plus, cela m’a permis de créer une communauté avec des valeurs communes, et de découvrir en son sein, alors que je cherchais des méthodes susceptibles de leur convenir, des personnes ultra-inspirantes. Ma bande de co-créateurs sans qu'ils le sachent, en quelque sorte.


Alors peut-être que, vous aussi, vous lambinez sur votre projet depuis quelques mois, vous n’êtes pas prêt, vous hésitez entre deux typos pour votre site, vous ne savez pas si vous allez prendre telle plateforme de vente ou telle autre ? Vous peaufinez, très bien ! 

Mais en attendant, quelque part, une autre personne n'a pas la même stratégie que vous et se sent plus légitime, plus prête, plus conquérante. Vous allez peut-être vous faire doubler. Donc, dans cette perspective, préparez-vous à rebondir vite, à offrir une meilleure qualité, à mettre en place un réseau plus important, car vous allez en avoir besoin pour inverser la vapeur ! Allez, hop, au boulot ;-)

 

 

 

 

 

 

 

Les questions-réponses sur le carnet de projets 23heures59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Certains semblent  avoir fait le choix, que je qualifierais de judicieux (;-),  de s’offrir un compagnon de route pour mener à bien leur projet sans attendre un jour de plus ! Un immense merci à ces supporters et supportrices de la première heure, qui ont fait un grand pas vers la mise en place du "premier jour du reste de leur nouvelle vie" en commandant le carnet de projets 23heures59editions. Elles /Ils vont recevoir leur nouvel meilleur ami, début mars.

 

Mais peut-être que certains d’entres vous se posent encore des questions. Ca tombe bien, comme j’ai reçu beaucoup de mails me demandant quelques précisions, j’ai décidé de partager les réponses avec vous :

 

Pourquoi faites-vous des précommandes ?

Avoir un support papier pour mener ses projets plutôt qu’une appli n’était pas négociable. Ecrire permet vraiment une introspection, une concentration qu’aucune application ne pourra remplacer. Lorsque l'on souhaite prendre de nouvelles orientations, bien souvent la première chose que l’on fait est de sortir une feuille de papier et de commencer à rédiger une liste ! Qui dit papier et carnet dit impression, et donc il faut avoir une idée du volume de tirage. Pour prendre une décision, j’ai bien interrogé l’oracle de belline et jeté quelques osselets africains, mais tenir compte du flux de précommandes est encore la solution la plus sûre pour être en mesure de contenter tout le monde.

EDIT / Nous ne faisons plus de pré-commande, car la gestion du stock est beaucoup plus simple après quelques mois. Donc vous recevrez votre carnet de projets quelques jours après l'avoir commandé.

 

Mais il y a quoi, exactement, dans ce carnet de projets ?

Le carnet de projets a été conçu comme une feuille de route sur 6 mois pour vous aider à mener à bien vos projets et atteindre les objectifs que vous vous êtes fixé. Les choses se passent en trois temps et fonctionnent sur le principe de l’entonnoir : tout d’abord, vous planifiez vos rêves sur le long, voire très long terme, ensuite vous vous définissez vos priorités pour les six prochains mois et enfin vous avancez pas à pas, avec ordre et méthode. Dit comme ça, évidemment, j'en vois qui sont déjà sur le point de partir... Rassurez-vous, cela reste très ludique et même ceux qui détestent se projeter se sont pris au jeu.

La dizaine de méthodes du carnet viennent, pour certaines, de recherches en psychologie positive et, pour d’autres, de techniques éprouvées de marketing ou bien encore de gestion des ressources humaines. Cela crée un mélange détonnant et extrêmement efficace. 

 

Si je n’ai pas de grands projets, ça marche aussi ? 

Bien sûr ! Pas la peine de vouloir aller sur Mars… Imaginons par exemple que vous souhaitiez seulement abandonner une mauvaise habitude, eh bien ça fonctionne également ! Faire des économies: idem, vous organiser : topez là ! Réfléchir à comment monter votre boite : Check,  écrire un roman ? rendez-vous lors de la remise du prochain prix Goncourt !

Et si vous n'avez aucun projet ? Envoyez-moi un mail, on se fixe un rendez-vous gratuit pendant une demi-heure par téléphone et je suis sûre que vous repartirez avec un caddie rempli d’objectifs enthousiasmants.

 

Combien de temps par jour ça va me prendre de remplir mon carnet ?

C’est vous qui décidez, mais toutes les personnes qui ont testé ce carnet n’ont pas eu l’air de trouver le temps long. C’est un vrai cadeau quotidien que vous allez vous faire. Réfléchir à ce que l’on souhaite accomplir,  prendre le temps de trier ses envies et opérer les bons choix, en fait, c'est très agréable.

Certes, il faut avoir envie de faire bouger les lignes, mais toutes celles et ceux qui ont adopté le carnet de projets s’en servent quotidiennement tout simplement car  le carnet de projets les a aidé à faire une différence et à changer les choses rapidement et réellement

 

J’ai déjà tout essayé pour ne pas laisser tomber mes bonnes résolutions donc qu’est-ce que ce carnet de projets va bien pouvoir changer ?

Il ne s'agit pas de bonnes résolutions lancées sous le gui après 3 coupes pleine de bulles, mais bel et bien d’actions  réfléchies, concrètes, avec des dates de début et de fin, et des actions quotidiennes à mener. Ce carnet va vous donner une ligne de conduite et vous servir de garde-fou pour éviter les sorties de route. Ca remonte à quand, la dernière fois où vous avez pris un engagement écrit envers vous-même ? Eh bien, vous verrez, c’est ça qui change TOUT !

 

J'adorerais offrir le carnet de projets à un ami, c'est possible ?

Bien sûr ! Dès que vous aurez  passé commande, vous pourrez ajouter un petit mot que nous imprimerons ensuite et que nous glisserons dans la commande.

 

méthodesanne humbertComment
Continuez à procrastiner et vous irez loin !

Totalement à contre-courant de la tendance énergisante du moment et de tous les  sites de développement personnel qui vous lancent des GO GO GO  et vous assènent que : " lorsque l’on veut, on peut" et que "le moment est venu de passer la seconde ", la procrastination a pourtant encore de belles heures devant elle !

Toutefois, remettre es Todolist au lendemain  reste culpabilisant et cette journée à regarder les mouches voler nous laisse exsangue face à l'absence évidente de résultats immédiats et quantifiables. 

Mais, ça suffit ! Finissons-en avec l'auto-flagellation

Pourquoi ne rendrions-nous pas leurs lettres de noblesse à ces moments de calme presque méditatifs ? Pourquoi ne les considérerions-nous pas  comme les prémisses de grands changements qui arriveront en leur temps ?  

Attention quand même, toutes les formes de procrastination ne se valent pas ! Faire tourner une machine ou s’empiffrer de Nutella plutôt que de terminer ce qui se trouvait en haut de vos priorités, ne s’appelle pas autrement qu’ une bonne vieille flemme !  En revanche s’offrir des plages de réflexion et de rêveries est indispensable à l’émergence de nouvelles idées, au contraire de l’agitation constante qui ne leur laisse pas la place d’exister.

 

Un bon exemple de procrastination (tout de même très féconde) est celui de Leonard de Vinci.

Il a en effet passé sa vie à chasser une idée pour une autre, ne terminant pas toujours ses projets, mais multipliant les coups de génie et les projets visionnaires autant en peinture, dessin, architecture qu'en mathématiques !

 

Alors si toutes ces heures hebdomadaires passées sur les réseaux sociaux, les blogs, Instagram ou Pinterest n’étaient pas  des  preuves flagrantes  de procrastination mais bien au contraire des parenthèses qui permettaient à notre esprit d' emmagasiner des milliers d’idées qui allaient nous servir dans quelques mois pour un nouveau projet dont nous n'avons à l'heure qu'il est,  encore aucune idée !

N'hésitez pas surfer sur les comptes veggie de Pinterest, ou regarder tous les conférences Ted du monde si cela vous chante, laissez-vous porter par vos découvertes et vos envies passagères il y a fort à parier qu’elles vont vous emmener bien plus loin que vous ne le pensez...

 

C'est Marcel Proust qui le dit !

Dans  A la recherche du temps perdu il décrit ainsi le symptôme de procrastination qui l'avait «fait remettre de jour en jour, de mois en mois, d'année en année, l'éclaircissement de certains soupçons comme l'accomplissement de certains désirs».

 

 

et enfin pour en apprendre plus

Cet article très intéressant dans le Huffington Post- A tout ceux qui n'ont pas l'impression d'avancer dans la vie de Jamie Varon