3 techniques de relaxation pour éliminer la peur et prendre des risques

La peur finit toujours par engendrer des maux, on dort moins, on ne fait plus ce qu'il faut, on devient brouillon, nauséeux, on a des boules dans la gorge qui ne disparaissent plus. Et l’on finit par provoquer ce que précisément l’on redoutait le plus, l’échec, comme dans une prophétie auto-réalisatrice.

Pour enrayer tout ça, j'ai entrepris de trouver des méthodes qui pourraient réellement m’aider.

Voici donc trois techniques qui s'appuient sur des méthodes gagnantes de visualisation-méditation - sophrologie et que j'ai ré-interprétées. Elles sont donc vraiment testées et validées. 

Pour commencer, bien entendu, il faut d’abord se mettre au calme, être sûr de ne pas être dérangé, prendre quelques respirations et hop, c'est parti pour le grand voyage sans débourser un centime.

 

  1. Le paradis : pour visualiser sa réussite

Imaginez-vous en train de marcher sur un chemin, une route que vous affectionnez particulièrement et que vous connaissez bien. Prêtez attention à la sensation de vos pieds sur le sol, aux couleurs, aux odeurs, ne vous précipitez pas : flânez. Au loin, puis de plus en plus précisément se dessine une porte, immense et majestueuse. Pour moi, par exemple il s'agit d'une porte comme on en trouve dans la Médina de Marrakech, pour d'autres elle ressemblera à la porte du Ritz… Vous allez franchir cette porte et vous pourrez découvrir tous les pays que vous aimeriez visiter: à vous d'écrire la suite. Flânez dans les souks, sentez les cerisiers en fleurs du Japon, crapahutez dans les Rocheuses, sentez le vent froid de l'Islande, arpentez les rayons de la boutique Prada ;-), profitez de toutes les richesses des pays, tout est à vous et tout pourrait être à portée de main dès demain…Revenez ensuite lentement, refermez la porte, reprenez le chemin, rentrez chez vous (dommage que les Miles ne soient pas comptabilisés dans ce genre d'exercice).

  1. Le sac de pierre: pour se délester de ses angoisses

Imaginez-vous sur une plage, vous marchez pieds nus sur le sable chaud. Vous portez sur le dos un sac rempli de vos angoisses du moment. Vous l'emmenez avec vous jusqu'au bord de l'eau. Arrivé, vous commencez à profiter de la sensation agréable de l'eau fraiche sur vos pieds .Vous continuez à avancer doucement avec votre sac bien lesté. Une pierre représentant par exemple la peur d'un examen, une autre l’angoisse d'un changement. Vous avancez jusqu'au moment où l'eau translucide devient d'un bleu plus profond. Vous n'avez plus qu'à laisser votre sac lesté de tous vos ennuis couler doucement au fond de l'eau… Il ne remontera plus. Regardez le disparaitre. Regagnez le rivage en nageant. Vous vous sentez mieux et pouvez célébrer ce moment sur votre transat avec, au choix, un café frappé, une grenadine ou une Margarita !

  1. La méthode de la commode : ça marche très bien sur les enfants

Vous êtes dans votre chambre avec une jolie commode. Dans cette commode il y a de grands tiroirs et il va falloir les ouvrir ou bien les fermer. Dans les tiroirs clos il faut enfouir les choses que l'on déteste : la peur d'aller à l'école, des copains de classe parfois pas sympas, la colère de ne pas avoir gagné, la frustration d'avoir mal lu devant toute la classe. On enferme toutes ces vieilles choses car elles ne servent à rien et on en n’a pas besoin. En revanche, on va ouvrir le tiroir qui porte des étiquettes qui sont très chouettes : il y a celle du courage, l’autre de la joie, sur une autre encore : rigolade avec les copains… On continue son tri et une fois que tout est en place et que la chambre est bien rangée, on peut ouvrir les yeux.