10 façons de rebondir face à la concurrence

Vous souhaitez en savoir plus sur le carnet de projets c'est ici

Cette semaine, j’avais envie de vous parler de projets professionnels et d’entrepreneuriat au féminin et, surtout, des 10 leçons que j’ai retirées de mon lancement de marque, laquelle a d’ailleurs bien failli ne jamais voir le jour… Le jour justement où j'ai découvert, que la concurrence venait de lancer elle aussi un carnet de méthodologies pour aller au bout de ses objectifs.

 

Après 24 heures de réflexion, j'ai tout de même décidé de lancer mes pré-commandes et avec le recul et le succès du carnet de projets, voici ce que j’ai finalement appris de cette expérience, et quels mécanismes j’ai dû activer pour retrousser mes manches. C’est cela qui pourra peut-être vous servir si vous hésitez encore à montrer ce dont vous êtes capable et à porter les projets qui se bousculent dans vos tiroirs sans trouver la sortie.

Evitez de parler de plagiat quand il n’existe pas : non, on ne vous a pas volé votre idée, vous avez eu juste la même que quelqu'un d'autre et au même moment. Pour ma part, je me suis posé ces questions : étions-nous bien les seuls ? Le resterions-nous encore longtemps ? La réponse est évidemment non ! Ce jeune homme et moi, avions décidé d’offrir au plus grand nombre le résultat de notre expérience, de nos lectures, dans un carnet qui nous avait été inspiré par les « life planner » anglo-saxons. Nous étions influencés par cette même énergie du « Faire plutôt que dire ». Au même titre qu’il est toujours surprenant de voir plusieurs stylistes sortir des collections avec un grand nombre de points communs sans pour autant avoir passé leurs soirées ensemble, concevoir un carnet de méthodologies pour se dépasser est bel et bien dans l’air du temps, et ce n’est que le début !

Ecoutez les conseils d'Elisabeth Gilbert : dans "comme par magie", elle explique que les idées nous sont « envoyées » et que si nous n’en faisons rien, elles se tournent vers d’autres personnes, plus aptes à les saisir. A méditer quand on se livre à la procrastination.


• Sachez tirer profit de la concurrence quand elle passe avant vous. Certes, quelqu’un a eu le mauvais goût de sortir le même type de produit que le vôtre. Mais n’est-ce pas en réalité un mal pour un bien, n’y-a-t-il pas quelque enseignement à tirer de cela ? Allez voir le site de la marque, le storytelling mis en place, étudiez les prix des produits, traquez les petits détails et les bonnes idées, mais surtout n'oubliez pas de faire mieux !
 
• Démarquez-vous des autres ! Vous êtes une femme ou alors vous êtes jeune ou, au contraire, plus mature et riche d’expériences, vous avez une personnalité originale, vous avez de l'humour, ou une plume. Profitez-en pour mettre en avant votre personnalité. Il y a fort à parier que vous n’allez pas vous vendre de la même manière ni avec le même discours. Vous ne toucherez donc pas la même clientèle et il y a bien de la place pour deux, voire plus. 

• Boostez votre créativité. Évidemment, en voyant ce carnet à la couverture si proche de la mienne, je n’avais qu’une solution : tout modifier et très très vite! Et savez-vous ce qui est arrivé ? Nous avons ajouté des détails, fait des choix de couleurs différents, avons misé sur encore plus de qualité, le façonnage, pour obtenir un objet unique, différent et tellement élégant, et c’est ça que les personnes qui l’ont acheté voient en premier. 

• Arrêtez d’hésiter et foncez, sous peine de vous faire coiffer au poteau. Combien de fois ai-je tergiversé entre les devis de fabrication, le nombre d’exemplaires à commander ? Probablement bien plus que mon « concurrent » qui a opté pour une démarche différente en faisant appel au crowdfunding et donc en n'investissant pas d’argent. Évidemment, j’avais eu moi aussi cette idée, mais ce n’était pas ma stratégie de lancement. Comme me le confiait une coach en marketing, il y a une différence de taille entre les hommes et les femmes : les femmes hésitent à se lancer souvent à cause d'histoires d’argent et d’investissement. Ne pas aller voir son banquier ou demander de la love money est encore très commun. Même si les lignes bougent, je suis persuadée que nous avons encore beaucoup à faire dans ce domaine

• L’électrochoc mène à la décision : après m’être lamentée quelques heures sur mon sort, il ne me restait que deux solutions : soit abandonner une bonne fois pour toutes (comme pour mes projets précédents que j’ai laissé tomber pour les avoir vu aboutir ailleurs, par la main de concurrents sans doute plus audacieux), soit lancer très vite les précommandes pour ne pas me faire taxer de plagiat, ou que l’on me compare à d’autres. Vu le travail que j’avais déjà effectué pour mon carnet de projets, il ne viendrait à l’idée de personne que j’avais pu faire cela en 48 heures ! J’ai donc décidé d’être prête à vendre en un week-end !

• GO GO GO ! En fait, je n’ai pas réfléchi longtemps, car sans m’en rendre compte tout était prêt dans ma tête depuis longtemps, il n’y avait plus qu’à appuyer sur un bouton. Pourquoi donc cela avait-il pris tant de temps ?

• Entourez-vous d’hommes quand vous n’arrivez pas à vous lancer. Avant cet épisode, deux autres hommes de mon entourage m’ont clairement signifié qu’ils pensaient que mon projet ne sortirait jamais. Que je pouvais fermer mon compte Instagram, arrêter mon site et passer à autre chose. Bien entendu, cela m’avait exaspérée et piquée au vif. Mais, en tout état de cause, cela a sûrement préparé le terrain pour me booster le jour où la concurrence a pointé le bout de son nez

• Montrez tout ce que vous faites, même quand ce n’est pas prêt. Je n’ai pas regretté d’avoir posté depuis des mois des ébauches de mes produits, toutes les coulisses de la création. Qui pourrait ensuite me parler de copie ? Même si cela n’arrivera jamais, le fait que ces « preuves » existent m’a ôté de la tête toute crainte que l’on puisse un jour me le reprocher. De plus, cela m’a permis de créer une communauté avec des valeurs communes, et de découvrir en son sein, alors que je cherchais des méthodes susceptibles de leur convenir, des personnes ultra-inspirantes. Ma bande de co-créateurs sans qu'ils le sachent, en quelque sorte.


Alors peut-être que, vous aussi, vous lambinez sur votre projet depuis quelques mois, vous n’êtes pas prêt, vous hésitez entre deux typos pour votre site, vous ne savez pas si vous allez prendre telle plateforme de vente ou telle autre ? Vous peaufinez, très bien ! Mais en attendant, quelque part, une autre personne n'a pas la même stratégie que vous et se sent plus légitime, plus prête, plus conquérante. Vous allez peut-être vous faire doubler. Donc, dans cette perspective, préparez-vous à rebondir vite, à offrir une meilleure qualité, à mettre en place un réseau plus important, car vous allez en avoir besoin pour inverser la vapeur ! Allez, hop, au boulot ;-)