Comment prendre de bonnes décisions et n'avoir aucun regret ?

Chaque jour, nous sommes confrontés à des dizaines de décisions à prendre. Souvent minimes et sans grande répercussion, il n'en demeure pas moins que dès qu'il s'agit de carrière professionnelle, de déménagement ou de séparation, nous sommes désemparés. Faut-il se fier à notre intuition, faire des tableaux "avantages/inconvénients", seulement nous écouter ou prendre conseils auprès de nos amis ?

Voici  quelques points clés pour éviter d'être plein de regret une fois le choix effectué.

comment-prendre-les-bonnes-decisions

Visualiser le futur.

Imaginez votre vie dans le moindre détail dans le nouvel appartement que vous souhaiteriez acheter par exemple. Attention, il n'est pas question d'écrire un conte de fées, mais bien de tenir compte des inconvénients que vous avez notés comme le temps de transport qui rallonge de 1heure 30 votre trajet "maison-bureau" ou la minuscule chambre sans possibilité de rangement. Si vous arrivez à intégrer cela dans votre "futur idéal" en trouvant même des astuces pour contourner ses problèmes, c'est bon signe !

Définir ses objectifs personnels

Souvent, un changement réussi ne correspond pas à une logique ou à des arguments rationnels. "Quelle vie ai-je envie de mener " ? "Que souhaitez-vous accomplir dans les prochaines années" ? Il est important de prendre le temps de répondre à ces questions, car ensuite, toutes les décisions à prendre couleront de source.

- Prendre une décision...

Mais pas dans 2 ans ! Passer des heures à peser le pour et le contre, en comparant toutes les options possibles est totalement anxiogène et cela pourrait vous faire prendre une mauvaise décision.

- Écouter son corps

Boule dans la gorge, mal de dos, êtes-vous sûr que la promotion alléchante que l'on est en train de vous proposer est bien dans vos valeurs ou correspond à votre envie profonde de changement de vie ? Dans le livre "Hapiness", Michael Hagerty, psychologue et professeur émérite en Californie dit que nous persistons à ignorer notre état affectif pour atteindre nos objectifs extérieurs. Nous risquons alors de connaitre des succès vains, un stress chronique et une vie insatisfaite. Trouver des méthodes inspirantes pour être plus calme et vous rapprocher de la vie que vous souhaitez mener.

- Noter que les premières impressions sont souvent les bonnes

Laissez votre inconscient vous montrer la direction : les premières pensées que vous avez au réveil quand vous êtes encore dans un demi-sommeil tout comme les rêves sont des précieux alliés. Faites aussi attention à votre vocabulaire "si vous ne le sentez pas", ou que "Ca vous gonfle", vous devriez peut-être revenir sur vos choix, non ?

- Demander conseil, mais décider seul

Souvent, les gens ont une opinion bien tranchée sur les décisions que vous devriez prendre. Parfois, c'est de bon augure car ils peuvent vous donner un coup de pouce ou un coup de pied aux fesses pour vous aider à passer le cap, mais il arrive qu'ils vous empêchent de sauter le pas, avec des pensées sous-jacentes pas toujours nobles (jalousie, peur....). Alors, ce n'est pas parce que les autres n'osent pas, que vous devez faire de même.

- Que feraient les autres ?

Comme le dit Daeyeol Lee, dans cet article sur les choix que nous faisons, dans le Huffington post,  "Dans certains cas, il peut être utile de prendre ses distances par-rapport au problème auquel on fait face. Par exemple, on peut essayer d'imaginer ce que nos parents ou une personne que l'on respecte ferait face à un tel problème. Le cerveau est plus enclin à utiliser une stratégie irrationnelle quand le résultat est perçu comme étant immédiat et potentiellement menaçant, et l'on a tendance à prendre de meilleures décisions quand les problèmes semblent être ceux de quelqu'un d'autre."

- Voir à long terme.

Dans certains cas, on prend de mauvaises décisions parce que l'on se concentre sur les conséquences à court terme de nos choix, plutôt que sur celles à long terme. Par exemple, si votre conjoint vous rase ce soir, ce n'est pas pour autant que le plaquer pour se retrouver seul pendant de longs mois et en contrat intermittent sur Tinder est la bonne solution.


- Ne rien regretter
Inutile de refaire le scénario chaque jour, vous avez pris une décision et c’est forcément la bonne, car vous y avez réfléchi à cela et vous vous êtes écouté, donc pas la peine de refaire le match tous les soirs.