Posts in Feel good letter
Comment atteindre ses objectifs à tous les coups ? (10 CONSEILS CONCRETS)

(c) Maeva Allio

(c) Maeva Allio

Dans cet article, je vous donne 10 conseils pour comprendre comment atteindre vos objectifs à tous les coups et comment réussir à avancer avec efficacité dans vos projets.

Comment atteindre ses objectifs à coup sûr ?

Depuis quelques années, j'ai la certitude qu'atteindre mes objectifs n'a rien à voir avec la chance mais provient plutôt de l’apprentissage de méthodologies, ainsi que de la persévérance quant à l'application de celles-ci. Voici 10 astuces qui pourront, vous aussi, vous faire tenir vos bonnes résolutions au-delà du 02 septembre ou du 02 janvier, et qui vous aideront à vous mettre dans le bon état d'esprit pour changer de vie et comprendre enfin comment atteindre ses objectifs systématiquement.

1- Sortez vos carnets

Il est prouvé que mettre par écrit ses volontés nous permet plus facilement de les mener à leur terme. Formuler clairement ses nouveaux challenges et prendre le temps de les noter, ça marche ! J’en veux pour preuve la réalisation de la plupart de mes objectifs de l’an dernier allant entre autres de l’achat d’une maison au suivi d’une formation diplômante, en passant par la perte de plusieurs kilos.

2- Procédez par étape : un pas après l’autre

On passe beaucoup de temps à projeter des buts lointains et trop vastes, ce qui est démotivant car le résultat se fait attendre. On peut déjà commencer par de petits jalons plus facilement atteignables et réalisables en peu de temps. Une fois rompu à l'exercice, passez au moyen terme, puis au long terme. C'est le meilleur moyen de prendre conscience de ce qu'on a accompli tout en faisant le plein de pensée positive. Difficile d'abandonner quand on voit à quel point on avance dans nos projets ! Le fait que votre avancement soit mesurable est évidemment une source de motivation importante.

 

3- Choisissez vos objectifs

Comment atteindre ses objectifs ? Première étape : faire un choix et, surtout, se fixer des objectifs personnels qui vous concernent VOUS avant tout. Pour Locke et Latham, spécialistes des questions de motivation, tout objectif doit venir de vous-même. On ne change rien pour faire plaisir à son Jules, sa mère ou son patron. Le fait que ces objectifs soient intrinsèques amène plus d'engagement et produit des résultats qui sont plus satisfaisants et significatifs.

4- Posez-vous des questions et répondez-y par écrit

Pourquoi cet objectif est important pour vous ? Quel bénéfice va-t-il avoir sur les autres ? Si vous le réalisez, que va-t-il se passer ? C'est une chose de se poser les bonnes questions mentalement, mais c'en est une autre de les écrire noir sur blanc. Le papier est votre allié pour vider votre tête. N'hésitez donc pas à concrétiser vos pensées de cette manière aussi souvent que possible et pour cela nous vous conseillons d'utiliser notre carnet de projets, qui est un véritable compagnon de route.

5- Identifiez la source de votre peur

Le sabotage pur et simple de nos objectifs est finalement très fréquent et derrière cela se cache souvent une vraie trouille. Si vous les perdez, ces cinq kilos, de quoi avez-vous peur ? Que l’on vous regarde ? De finir par accepter les 5 à 7 avec Tony le pizzaïolo ? Ce sont peut-être des raisons comme celles-ci qui bloquent la flèche du mauvais côté :-)

6- Adoptez la formule magique "Quoi / Quand / Pourquoi / Combien"

Bref, on ne projette rien de général. Il faut être précis, rester concentré et que votre demande ne prête pas à interprétation. Pour comprendre comment atteindre ses objectifs, il faut prendre conscience de ce après quoi on court, et voir les choses dans leur intégralité.

7- Sortez de votre zone de confort et prenez des risques

La poursuite d’objectifs difficiles qui nous sortent donc de notre zone de confort amène de bien meilleurs résultats. Et ce, même si ce n’est pas confortable et que ça ne nous propulse pas directement au Nirvana. Finalement, c'est l’un des meilleurs moyens pour accéder au bien-être. No pain, no gain.

8- Clamez haut et fort vos décisions

L’engagement social (annoncer publiquement que l’on va arrêter de fumer, s’associer avec un partenaire pour faire du sport, s’inscrire à un club...) est bien plus efficace que d'entreprendre seul dans son coin et n’avoir finalement de compte à rendre qu’à soi-même. De cette manière, vous pourrez recevoir des encouragements de vos proches qui peuvent vous influencer en bien dans la réalisation de vos projets.

9- Acceptez d’échouer

Et oui, finalement vous ne la monterez peut-être pas votre boite, ce n’est peut-être pas encore cette année que vous irez au ski. Est-ce si grave ? Le principal est d’apprendre de ces "pseudo" échecs. En aviez-vous vraiment envie ? Aviez-vous mis en place un vrai plan d’action concret pour y parvenir ? Arrêtez de vous auto-flageller et félicitez-vous plutôt de vos réussites. Votre accomplissement personnel n'arrivera pas en un jour, mais au prix de petits efforts quotidiens.

10- Ne soyez pas égoïste

Il n'y a pas que vous, il y a aussi vos proches qui ont besoin de nouveaux challenges. Ces objectifs sont un tremplin, non seulement pour accéder à la vie que vous souhaitez mener, mais aussi, par ricochets, permettent d’embellir la vie des autres. Partagez, échangez et soutenez-vous mutuellement, empêchez-vous de laisser tomber. C'est l'un des leviers les plus essentiels pour comprendre comment atteindre ses objectifs à tous les coups.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest.

 

 

10 CONSEILS CONCRETS POUR ATTEINDRE SES OBJECTIFS....à tous les coups ! (1).png

Pourquoi le numérique ne remplacera jamais le papier ?
carnetdeprojets23h59

 

« J’ai eu du mal à m’y mettre, je déteste les listes, je n’aime pas me projeter. Mais j’ai essayé et, très vite, il est devenu mon compagnon. Je me suis livrée sincèrement, je n’aimerais pas qu’on le lise, c’est une relation entre mon carnet et moi-même ! Je ne vais quand même pas acheter un cadenas ! » Voici, en substance, ce que m’a dit mon amie Juliette qui a reçu le carnet de projets 23heures59 en avant-première.

 

Avez-vous, vous aussi, déjà entretenu avec les objets, cette sorte d’intimité qui relève presque de l’alchimie ? Ça peut être un petit pull que l’on porte, adolescent, pour ses examens, un bracelet que l’on touche tous les soirs avant de s’endormir, un carnet dans lequel on a écrit un début de roman, fait des ébauches de projets, dessiné un prototype, et que l’on garde précieusement près de son lit.

Le 30 décembre 2015, j’ai perdu mon carnet ! Celui qui contenait un an de projets qui avaient tous fini par aboutir, certains au-delà même de mes espérances. J’ai perdu ce carnet au moment où je sortais d’un rendez-vous qui allait me ramener sur les bancs de l’école pendant quelques mois, alors que je me disais souvent qu’il était très précieux, secret aussi, et que je ne voulais sûrement pas, tout comme Juliette, que tout le monde le lise. Je ne sais pas s’il est tombé dans une rue ou si je l’ai caché dans ma maison. Je ne sais plus …

Cette perte m’a ennuyée pour des raisons très concrètes : comment allais-je pouvoir montrer aux autres que je disais vrai, que certaines méthodes fonctionnaient, que j’avais dessiné mon avenir, et qu’un an après, il s’était concrétisé ? Comment prouver que tout ce que j’avais projeté, alors que cela était encore largement improbable, était pourtant bel et bien advenu, pas encore totalement abouti, mais déjà bien en place ?

La deuxième raison était qu’il me manquait physiquement, que ce moment que je prenais certains soirs, pour me projeter et établir ma feuille de route, n’avait plus lieu, qu’aucune application que je testais ne remplacerait les mots rayés sur le papier, les coups de stabilo et les photos scotchées.

Puis, finalement, j’ai pris cette perte comme une chose de bon augure : la marque d’une transition. 2015 se terminait, il restait à écrire 2016 et les années à suivre, il fallait aussi continuer à redoubler d’efforts, à être méthodique et à structurer mes avancées. 

La seconde chose qui m’a finalement servie est que je n’avais rien à « copier » mais bien tout à inventer. Il fallait que je trouve ma méthode parmi toutes ces méthodes, dans tout ce que j’avais lu, expérimenté, que je devais surtout ne rien copier, ni dans le fond, ni dans la forme. 

Nous sommes un an plus tard, à quelques jours près, et ce carnet de projets de 23heures59 est terminé. Dans quelques temps, la relation que vous entretiendrez avec lui vous sera propre, ce sera une nouvelle histoire que vous écrirez et des engagements envers vous-mêmes que vous prendrez.

 

 

3 techniques de relaxation pour éliminer la peur et prendre des risques

La peur finit toujours par engendrer des maux, on dort moins, on ne fait plus ce qu'il faut, on devient brouillon, nauséeux, on a des boules dans la gorge qui ne disparaissent plus. Et l’on finit par provoquer ce que précisément l’on redoutait le plus, l’échec, comme dans une prophétie auto-réalisatrice.

Pour enrayer tout ça, j'ai entrepris de trouver des méthodes qui pourraient réellement m’aider.

Voici donc trois techniques qui s'appuient sur des méthodes gagnantes de visualisation-méditation - sophrologie et que j'ai réinterprétées. Elles sont donc vraiment testées et validées. 

Pour commencer, bien entendu, il faut d’abord se mettre au calme, être sûr de ne pas être dérangé, prendre quelques respirations et hop, c'est parti pour le grand voyage sans débourser un centime.

 

  • Le paradis : pour visualiser sa réussite

Imaginez-vous en train de marcher sur un chemin, une route que vous affectionnez particulièrement et que vous connaissez bien. Prêtez attention à la sensation de vos pieds sur le sol, aux couleurs, aux odeurs, ne vous précipitez pas : flânez. Au loin, puis de plus en plus précisément, se dessine une porte, immense et majestueuse. Pour moi, par exemple, il s'agit d'une porte comme on en trouve dans la Médina de Marrakech ; pour d'autres, elle ressemblera à la porte du Ritz … Vous allez franchir cette porte, et vous pourrez alors découvrir tous les pays que vous aimeriez visiter : à vous d'écrire la suite. Flânez dans les souks, sentez les cerisiers en fleurs du Japon, crapahutez dans les Rocheuses, sentez le vent froid de l'Islande, arpentez les rayons de la boutique Prada ;-). Profitez de toutes les richesses des pays, tout est à vous et tout pourrait être à portée de main dès demain. Revenez ensuite lentement, refermez la porte, reprenez le chemin, rentrez chez vous (dommage que les miles ne soient pas comptabilisés dans ce genre d'exercice).

  • Le sac de pierre : pour se délester de ses angoisses

Imaginez-vous sur une plage, vous marchez pieds nus sur le sable chaud. Vous portez sur le dos un sac rempli de vos angoisses du moment. Vous l'emmenez avec vous jusqu'au bord de l'eau. Arrivé, vous commencez à profiter de la sensation agréable de l'eau fraîche sur vos pieds. Vous continuez à avancer doucement avec votre sac bien lesté. Une pierre représentant, par exemple, la peur d'un examen ; une autre, l’angoisse d'un changement. Vous avancez jusqu'au moment où l'eau translucide devient d'un bleu plus profond. Vous n'avez plus qu'à laisser votre sac lesté de tous vos ennuis couler doucement au fond de l'eau … Il ne remontera plus. Regardez le disparaître. Regagnez le rivage en nageant. Vous vous sentez mieux et vous pouvez célébrer ce moment sur votre transat avec, au choix, un café frappé, une grenadine ou une Margarita !

  • La méthode de la commode : ça marche très bien sur les enfants

Vous êtes dans votre chambre avec une jolie commode. Dans cette commode, il y a de grands tiroirs et il va falloir les ouvrir ou bien les fermer. Dans les tiroirs clos, il faut enfouir les choses que l'on déteste : la peur d'aller à l'école, des copains de classe parfois pas sympas, la colère de ne pas avoir gagné, la frustration d'avoir mal lu devant toute la classe. On enferme toutes ces vieilles choses car elles ne servent à rien et on n’en a pas besoin. En revanche, on va ouvrir le tiroir qui porte des étiquettes qui sont très chouettes : il y a celle du courage, l’autre de la joie, sur une autre encore la rigolade avec les copains … On continue son tri, une fois que tout est en place et que la chambre est bien rangée, on peut ouvrir les yeux.