Posts tagged gestion de projets
5 actions concrètes pour réussir tous vos projets !
reussir-ses-projets.jpg

Il arrive qu'à peine un rêve énoncé, on déclenche immédiatement un mécanisme d'auto-sabotage par peur de ne pas réussir. Pourtant, il est tout à fait possible que vous puissiez aller au bout de vos objectifs avec un peu de méthode et en suivant les 5 conseils qui suivent.

1. Faire le tri et s’entourer d’une solide équipe de supporters. 

Éliminer tous les sceptiques de votre carnet d’adresses, c’est probablement le meilleur conseil à retenir. Comment voulez-vous avoir confiance dans votre capacité à réussir si, à chaque fois que vous parlez de vos projets à votre entourage, vous notez des froncements de sourcils et l’on vous conseille plutôt de ne pas bouger un orteil ? Leur réaction peut découler de deux choses : soit votre projet est totalement farfelu, soit vous êtes entouré de gros trouillards qui eux-mêmes n’osent rien entreprendre et vous envoient des signaux pour vous saper toute envie de réussir.


+ ACTION : faites une liste comprenant votre comité de soutien et rayez les autres de votre cercle intime, le temps d’avancer sereinement et de leur prouver ensuite que vous aviez raison.

 

2. Mettre vos rêves par écrit.


Il est prouvé que mettre par écrit ses volontés nous permet de les mener à leur terme plus facilement. Formuler clairement ses nouveaux challenges et prendre le temps de les noter, ça marche. En faisant ceci, vous prendrez un engagement envers vous-mêmes, difficile ensuite de reculer quand il reste des traces écrites !

+ ACTION : une des méthodes d’écriture les plus efficaces est de raconter sa journée idéale une fois que vous aurez réalisé vos rêves. Vous verrez ce n’est pas si simple, mais cela va vous éclaircir les idées. Cette méthode est d’ailleurs la première du carnet de projets 23heures59 et ce n’est pas pour rien !
 

3. Commencer par de petits projets pour vous donner confiance.


Souvent, on abandonne vite, car on a vu trop grand. Faire du sport 5 fois par semaine, monter sa boite en un mois, c’est certes attrayant mais peu réaliste. Pourquoi ne pas commencer de manière plus modeste en mettant en place une feuille de route précise qui nous amènera à progresser semaine après semaine.

+ ACTION : Notez une priorité à accomplir par jour pendant une semaine en n’y dérogeant pas. Constatez vos réussites en fin de semaine et mettez-vous une bonne note ! Si vous n'avez pas réussi à vous tenir à cette to-do, recommencez à réfléchir à ce que vous souhaitez vraiment. Par exemple, en téléchargeant ces 5 listes qui pourront vous aider à y voir plus clair.

 

4. Se fixer 3 objectifs mensuels

que vous décomposerez ensuite en sous-objectifs hebdomadaires, puis quotidiens.
Sans plan d’action et feuille de route, malheureusement vous risquez de ne pas aller bien loin. Il va donc falloir procéder par étapes : un pas après l’autre. On passe beaucoup de temps à projeter des buts lointains et trop vastes, ce qui est démotivant car le résultat se fait attendre. On peut déjà commencer par poser de petits jalons plus facilement atteignables. 


+ ACTION : s’inspirer de la méthode des smart goals pour se fixer des objectifs.


5. S’inspirer des autres.

Lisez des livres sur la réussite, allez à des conférences chez Mona ou trouvez des réseaux où se regroupent des gens qui ont les mêmes envies que vous. Internet regorge de TEDX plus intéressants les uns que les autres sur tous les sujets du monde.
À plusieurs, on est plus fort ! 


+ ACTION : Trouvez-vous un partenaire qui a les mêmes désirs de changement que vous au même moment et motivez-vous ensemble !

 
Comment gérer les priorités dans sa to-do list ?

Comment apprendre à travailler de manière plus efficace ? Comment ne pas se noyer dès le lundi matin sous des TO-DO LIST qui nous donnent une migraine carabinée dès 12h ?

Tout simplement en s'appuyant sur la méthode d'un des présidents américains, Dwigth D. Einsenhower, qui aurait déclaré :

“Les choses urgentes sont rarement importantes, et les choses importantes sont rarement urgentes.”

— EINSENHOWER

Oui je sais, il faut la relire au moins 100 fois ! Mais vous allez voir, tout va s'éclaircir ! Grâce à cette méthode d'organisation, vous allez différencier ce qui est urgent de ce qui est important.

Le dossier du sous-sous chef à rendre pour avant-hier: est-il urgent pour lui ou important pour vous et vos objectifs ? Ce n'est pas la même chose. Alors, peu importe ce que l'on vous demande de faire, inscrivez cette tâche dans votre matrice et décidez du moment où vous allez accorder toute votre attention sur cette tâche.

Ensuite, il faudra prendre en compte le moment où vous allez accorder du temps à ce qui est important et non urgent avant que cela devienne important et urgent et là … catastrophe, burn-out en vue !

C'est dans cette case “important/pas urgent”, que se nichent des décisions stratégiques à long terme.

 

MODE D'EMPLOI :  

  • axe horizontal : urgence des tâches

  • axe vertical : importance des tâches

 PRIORITÉ 1 : Ces tâches sont importantes et urgentes, bref la totale ! Il faut donc s'y mettre de suite, et s'en occuper soi-même. 

Exemples : facturer des clients, publier un billet pour amener du traffic sur son site, finir le keynote de la réunion de l'après-midi, valider le bon à tirer avant impression ...

  • PRIORITÉ 2 : Dans ce cadre, c'est la liste des missions de la journée importantes mais pas urgentes. Par contre, comme elles sont importantes, c'est à vous de les faire ou tout du moins vous devrez impérativement les valider, donc cela vous prendra du temps

 Exemples : faire un planning hebdo, donner des missions précises à des collaborateurs, faire de la prospection ...

  • À DÉLÉGUER : La to-do list des tâches urgentes mais pas importantes. Elles ne nécessitent pas votre participation, vous pouvez donc les déléguer à votre équipe ou bien si vous êtes seul entrepreneur pour le moment, faites ça en vitesse pendant midi ou bien demain matin en vous levant un peu plus tôt.

Exemples : passer à la Poste pour un recommandé, appeler l'assurance, faire des recherches pour un article pour votre site ...

  • À ABANDONNER : Activités peu urgentes et peu importantes, tâches inutiles à abandonner. Cette case est assez simple, c'est tout ce qui nous empêche d'avancer pendant une journée et qui en fait n'a aucun intérêt et vous fait perdre beaucoup de temps

Exemples : je vous laisse trouver ce qui pourrit vos journées et ne sert à rien ;-)

Alors, prêt pour essayer cette nouvelle méthode d'organisation en début de semaine ? J'ai hâte de savoir si vous avez pu vous dégager plus de temps et comment vous vous en êtes servi. Bonne journée !