Comment pratiquer la visualisation pour atteindre ses objectifs ?

Création-Mood-board.jpg

 

Entre la crise de foie imminente et une rentrĂ©e sur les chapeaux de roue, je n’ai mĂȘme pas eu le temps de me livrer Ă  mon activitĂ© favorite de janvier. 

Il ne s’agit pas de rĂ©flĂ©chir Ă  ce que pourraient ĂȘtre mes bonnes rĂ©solutions(j’en ai encore quelques-unes de 2012 en stock !) ni de remplir consciencieusement mon 3e carnet de projets avec mes futurs objectifs ! Ma prioritĂ© de fin de semaine est de dessiner mon annĂ©e 2018 !

Il est temps de saisir la grande pile de magazines qui attend depuis un an derriĂšre mon bureau et d’aller m’asseoir dans ma chambre pendant quelques heures. LĂ , je commencerai Ă  feuilleter, trier, dĂ©chirer, puis me laisserai porter par les images pour dessiner mon avenir  !

Je me rappelle trĂšs bien de ce moment en janvier dernier. J’hĂ©sitais encore entre diffĂ©rentes orientations professionnelles : allais-je « seulement » (sic !) crĂ©er ma marque, ou me diriger Ă©galement vers la dĂ©coration intĂ©rieure, comme cela semblait indiquĂ© aprĂšs cette formation que j’ai suivie pendant quelques mois ? Je me souviens de cette confusion quand, aprĂšs avoir collectĂ© quelques visuels reprĂ©sentant cette nouvelle orientation, je me demandais s’il Ă©tait obligatoire de leur donner une place sur le « dream-board » que j’étais en train de prĂ©parer.

L’un des cours suivis au cours de cette formation, justement, s’est avĂ©rĂ© rĂ©ellement passionnant. Nous devions confectionner une planche d’inspiration. Nous n’avions pas le droit d’utiliser google et ses mots clĂ©s bien ciblĂ©s et encore moins Pinterest. Il nous fallait trouver dans des magazines, dĂ©jĂ  largement dĂ©chirĂ©s par d’anciens Ă©lĂšves, ce qui illustrerait le mieux la thĂ©matique imposĂ©e. 

 

Pour cela, on nous demanda de suivre un processus plutĂŽt inattendu. Nous devions commencer par :

⁃ prendre le temps de respirer.

⁃ feuilleter et encore feuilleter des magazines, sans but particulier.

⁃ attendre un bon moment avant de déchirer quoi que ce soit.

Et finalement, faire des choix sans tenter de comprendre pourquoi cette photo plutĂŽt qu’une autre ! 

Ce fut, pour certains Ă©lĂšves, un exercice totalement dĂ©routant ! 

Ce fut un des plus chouettes moments crĂ©atifs de mon annĂ©e ! 
C’est donc en utilisant cette mĂ©thode que je confectionnai avec la plus grande minutie le tableau de mon annĂ©e 2017. Certaines images qui paraissaient n’avoir aucun sens de prime abord finissaient par se retrouver en haut de la pile de photographies aprĂšs plusieurs tris. Pourtant, aussitĂŽt que je m’éloignais des consignes de « lĂącher prise », certains choix rationnels revenaient en force, tant ils semblaient correspondre Ă  une ligne tracĂ©e d’avance ! 

Ce tableau est restĂ© devant mes yeux pendant un an. Chacune des images m’a portĂ© pendant de nombreux moments, Ă  l’exception de l’unique visuel que j’avais inclus sans conviction ! J’ai l’impression que le chemin parcouru ressemble bien Ă  toutes ces bribes de phrases et ces collages Ă©pars, eux qui me paraissaient pourtant si abstraits au dĂ©part. 

Ce board a probablement favorisĂ© certains choix, ancrĂ© quelques croyances, et m’a donnĂ© pas mal d’optimisme et de motivation, quand cela s’est avĂ©rĂ© nĂ©cessaire.

Comme une photo qui commence Ă  jaunir, il me rappelle de bons souvenirs, mais m’inspire beaucoup moins. J’ai hĂąte de me retrouver seule dans ma chambre, au milieu de nouvelles images, et d’attendre qu’elles veuillent bien me dire de quoi mon annĂ©e 2018 sera faite !

 

Vous avez aimĂ© cet article, partagez-le sur Pinterest ! 

 Techniques et astuces pour visualiser ses objectifs et rĂ©aliser ses rĂȘves