Comment prendre des décisions rapidement et éviter le FOBO ?

Le FOBO (Fear of better option), ou la peur de prendre des décisions, est un phénomène courant qui peut nous empêcher de faire des choix. Ne pas décider entre plusieurs options peut avoir des conséquences importantes : perte de temps, perte d'énergie et manque d'opportunités. Comment faire pour prendre des décisions importantes sans regretter plus tard? Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects de la prise de décision, des enjeux conséquents et des stratégies pour éviter les regrets. 

1. L'indécision fait perdre plus de temps qu'une mauvaise décision

Ce n'est pas nous qui le disons mais Cicéron ! 

Chaque jour, nous sommes confrontés à une multitude de choix à faire. Que ce soit en ce qui concerne nos carrières professionnelles, un déménagement ou même des décisions plus petites comme le choix d'une nouvelle colonne de douche, cela peut être accablant. Devrions-nous faire confiance à notre intuition, faire des listes d'avantages et d'inconvénients, n'écouter que soi ou demander conseil à nos amis ? Avec la pléthore d'options qui s'offre à nous, c'est parfois anxiogène d'imaginer  faire le mauvais choix.



Dans son TEDx "Comment faciliter le choix", l'économiste Sheena Iyengar a interrogé 2000 Américains qui ont déclaré devoir prendre en moyenne 70 décisions par jour ! Une autre étude a été menée pendant une semaine avec des PDG, en listant leurs tâches et le temps qu'ils ont mis pour prendre des décisions à partir de leur liste de tâches quotidienne. En moyenne, les PDG ont accompli 139 tâches avec un grand nombre de sous-tâches, 50% des décisions ont été prises en moins de 9 minutes et 12% des décisions ont pris une heure ou plus.

Aujourd'hui, notre plus gros souci la trop quantité de choix que nous devons faire.

2. Faire un choix vous angoisse ? Vous êtes victime du FOBO

Pour prendre les bonnes décisions, peser le pour et contre ne suffit pas. La seule solution est de trancher nettement entre toutes les possibilités !

Si vous vous reconnaissez dans cela, vous pourriez être victime du FOBO ("Fear of Better Option"), autrement dit la peur de passer à côté d'une meilleure option que celle que vous êtes d'adopter, même si celle-ci peut être satisfaisante. L'investisseur, auteur et conférencier américain Patrick McGinnis, vous explique tout ça sur TEDX.



3. Ne pas prendre de décision nous fait perdre un temps fou et tout autant d'énergie.

Notre incapacité à prendre des décisions nous coûte un temps précieux et de l'énergie. Le FOBO (Fear Of Better Option) est ce sentiment d'anxiété qui surgit lorsque nous avons à choisir parmi un nombre restreint d'options acceptables, et la crainte de passer à côté de quelque chose de mieux.


Prenons l'exemple de votre travail qui ne vous satisfait plus et que vous envisagez de quitter. Il y a plusieurs solutions possibles pour améliorer les choses plutôt que d'envisager un grand saut dans l'inconnu et de poser votre démission du jour au lendemain car tout vous pousse à penser que la meilleure solution et celle-ci. Alors que vous pourriez vous

  • Fixer des objectifs réalisables,
  • Élaborer un plan d'action pour les atteindre, 
  • Demander une augmentation ou une mutation, ou même une journée de télétravail par semaine dans un premier temps.

 Patrick McGinnis, nous donne quelques astuces pour lutter contre le FOBO et décider plus vite.

Même pour une décision aussi futile que l'achat d'un t.shirt blanc, cela peut prendre des semaines tant l'offre est abondante. Donc sachez mettre fin aux tergiversations, vous avez sûrement d'autres choses à faire de bien plus intéressantes.

Ne laissez pas l'indécision vous paralyser, faites une sélection parmi les options qui s'offrent à vous

5. Trouver des réponses face à des enjeux plus ou moins importants

Trouver des réponses face à des enjeux plus ou moins importants peut s'avérer compliqué. Pour vous aider, voici les conseils de Mc Ginnis dans son TEDX pour prendre des décisions efficacement :

Il existe 3 types d'enjeux : importants, faibles ou inexistants.


Faire un choix quand les enjeux sont inexistants

Si vraiment la décision n’a aucun enjeu, la meilleure option est de s’en remettre au hasard en utilisant le Pile ou Face !


Décider quand les enjeux ont de faibles conséquences et des issues acceptables

Par exemple, rechercher un hôtel, décider d'un restaurant. On voit bien qu’ici il n’est en aucun cas question de vie ou de mort. Ce choix peut même être délégué à condition de donner des critères précis de recherche et de laisser tranquillement la personne choisie faire son travail sans intervenir. C’est la solution gain de temps idéal, pour de notre côté, passer à des choix plus conséquents.


Prendre des décisions importantes avec des conséquences à long terme

 Que ce soit pour acheter une maison, choisir une carrière, recruter ou même choisir entre son conjoint et son amant 😉, ces choix peuvent être vraiment vecteurs de stress.

Pour vous aider à prendre des décisions efficacement, voici quelques méthodes proposées par l'investisseur, auteur et orateur Patrick McGinnis :

  1. Déterminez vos priorités en listant ce qui est essentiel pour vous (par exemple, pour l'achat d'une maison, une terrasse et une vue sur la mer peuvent être des critères importants).
  2. Utilisez votre intuition pour identifier votre première préférence et ensuite comparez avec les autres choix un par un.

EXEMPLE
Vous pourriez avoir un choix à faire entre: reprendre vos études, devenir indépendant, travailler à temps partiel, monter une entreprise, travailler pour l'entreprise familiale.


En éliminant les options une par une (qui sont donc toutes acceptables) et en s'interdisant de revenir en arrière une fois la machine lancée, tout va se débloquer pour arriver au choix final qui sera le vôtre et pas celui de quelqu'un d'autre.


Si vous ne parvenez pas à trancher, laissez la décision à un groupe de 5 personnes au moins qui pourront vous aider à choisir. (Il faut un nombre impair pour être sûr d'obtenir une majorité au cas où).


Enfin, gardez à l'esprit que la décision parfaite n'existe pas et qu'il est préférable d'agir et de prendre une décision plutôt que de rester dans un état d'indécision, qui nous coûte beaucoup d'énergie mentale.

carnet-du-temps